Halo : Création de preuve recursive sans « trusted setup »

Halo bleu

Les recherches de Sean Bowe, ingénieur et cryptographe employé d’Electric Coin Company (ECC), ont abouties à la mise au point d’un système de preuve cryptographique pratique, évolutif et sans configuration de confiance. Ces travaux sont l’aboutissement de dizaines d’années de recherche par la communauté des cryptographes.

Cette technique est appelée Halo, le papier co-écrit par Sean Bowe est Daira Hopwood est disponible ici et une implémentation de demonstration basée sur la blockchain Bitcoin est en cours de developpement.

Concrètement, Halo permet de mettre en oeuvre une preuve de type « zero-knowledge » recursive, sans devoir passer par une génération de clés qui nécessite de faire confiance aux personnes participant à cette génération (trusted setup). La configuration de confiance était l’un des principaux reproches fait à Zcash, et ce malgré le grand nombre de participants lors de la génération des clés de Sapling.

La création de preuve recursive, implémentée par Halo, permet de compresser des quantités illimitées de calculs, créer des systèmes distribués auditables, construire des blockchain hautement évolutives et protéger la confidentialité pour toute l’humanité. Il s’agit d’une preuve qui vérifie l’exactitude d’une autre instance d’elle-même, permettant à toute quantité d’effort de calcul et de données de produire une preuve courte qui peut être vérifiée rapidement.

Halo et Zcash

Halo est le résultat de l’orientation stratégique d’ECC sur l’amélioration de la sécurité et l’évolutivité de la couche 1 de Zcash, annoncée lors de la Zcon1. ECC explore l’utilisation d’Halo pour Zcash afin d’éliminer la configuration de confiance et de permettre une augmentation de performance de Zcash et ainsi d’éviter la congestion de réseau que connait Bitcoin.

Les recherches sur Halo ayant été financée par la communauté Zcash, le résultat de ce travail est disponible pour tous sous licence open source.


Commentez l'article sur le Forum ZCash FR