Envoyer des messages privés, encryptés avec Zcash

Lorsqu’on discute des technologies Blockchain avec le grand public, certaines questions reviennent fréquement : Quels sont les cas d’usage («use case» en Anglais) des chaines de blocs ? Quels services cela rend t-il concrètement ?

Nous nous sommes donc penché sur un cas d’usage (pas tout à fait surprenant) de Zcash: envoyer des messages privés depuis son porte monnaie électronique, tel que ZecWallet.

Z-Board: un outil de «chat» anonyme intégré comme preuve de concept

Depuis la version 0.2.8 du 5 novembre 2018, ZecWallet embarque nativement un outil de clavardage complètement anonyme et intraçable, baptisé Z-board.

Capture d'écran ZecWallet
ZecWallet : publier un message sur z-board

Attention cependant, lorsqu’on dit anonyme et intraçable, il faut tout de même savoir que les messages envoyés via cet outil, seront publiés sur z-board.net ! S’il est donc effectivement impossible de savoir qui a envoyé le message, son contenu sera, en revanche, complètement publique. Ne l’utilisez donc pas à d’autres fins que des tests!

Ce qui est intéressant ici, c’est que Z-Board utilise les mémos et la technologie d’anonymisation des transactions de Zcash, dites «shielded» pour transmettre un message privé encrypté entre deux parties.

Attacher un mémo lors d’une transaction Z à Z en guise de message

Afin de permettre à l’expéditeur de communiquer au destinataire une information complémentaire à la transaction anonymisée, Zcash a prévu d’ajouter un mémo allant jusqu’à 512 caractères. Cela peut-être utile par exemple pour signaler au destinataire l’auteur du don, ou encore à quelle facture le paiement doit être affecté.

Ainsi, rien ne vous empêche d’utiliser ce mémo pour adresser un message texte complètement anonymisé : «Hello World!»

Si vous savez, de surcroit, que:

  • vous pouvez attacher en un clic l’adresse Z de réponse à votre mémo
  • vous pouvez réaliser une transaction pour 0 ZEC

Alors, vous découvrez que vous pouvez utiliser la technologie Zcash pour établir des communications sécurisées et gratuites avec les autres utilisateurs du réseau.

Adieu PGP ? C’est tentant, mais il y a tout de même quelques limites à cet usage…

Limites du concept de l’usage de Zcash comme outil de communication anonymisé

Le volume d’échange: la taille des blocs sur la chaine Zcash est limitée. En cas d’usage massif de transactions anonymisées pour des communications, le réseau se verrait sensiblement ralenti.

Le coût des transactions: si aujourd’hui il est possible d’envoyer une valeur de 0 ZEC avec des frais de transaction quasi-nuls pour les mineurs, un encombrement du réseau viendrait enchérir le prix des transactions pour que celles-ci soient réalisées dans un délai rapide. Ainsi depuis 2017, la blockchain Bitcoin a connu à de nombreuses reprises des délais de confirmation importants pour les transactions incluant des frais faibles.

La confidentialité à long terme: il est reconnu que la technologie zkSnark employée par Zcash est l’une des plus abouties en matière d’anonymisation. Néanmoins, rien ne garantit son inviolabilité à long terme. Hors, dans une Blockchain, les informations y sont inscrites définitivement. Il est donc recommandé d’être prudent lors de la rédaction de vos mémos.

Crédit photo: https://github.com/ZcashFoundation/zecwallet/releases

Commentez l'article sur le Forum ZCash FR